Au détour d’une visite du Cap Corse, après avoir découvert la cote Est avec les grottes de Brando, Erbalunga ou le Nord avec la randonnée des Douaniers, vous passerez sûrement par Nonza.

Nonza possède des peintures rupestres datant de la préhistoire qu’il est encore possible d’observer pour celui ou celle qui connait le chemin. C’est une ville qui fut marquée par de nombreuses batailles, notamment celle de 1764 qui se déroule autour de cette tour.

La plage de Nonza
Publicités
Publicités

La tour de Nonza

Pascal Paoli l’une des figures les plus représentatives de la Corse durant la Guerre d’indépendance de la Corse au 18e siècle. Ce fut sous son ordre que la tour ( qui n’est pas génoise) Paoline de Nonza actuelle, dont la base est de forme carrée, fut construite sur un monticule rocheux de 167 mètres de hauteur. Auparavant, un château appartenant aux seigneurs Avogari trônait à ce même endroit et à été détruit par Gênes en 1487. Tout au long de l’histoire, cet emplacement fut considéré comme un point militaire stratégique du Cap Corse. Et c’est donc en 1764 qu’une opération militaire Française est menée depuis Bastia pour soumettre Nonza. La tradition raconte qu’un commandant Corse blessé, Jacques Casella, resta seul dans cette tour Paoline en faisant croire qu’elle était occupée par de nombreux résistants. Il s’agirait d’ingénieux systèmes qui lui permirent de tirer avec plusieurs armes en même temps.

La tour Paoline de Nonza

Le bar suspendu

Le restaurant La Sassa vaut le détour pour sa vue surplombante absolument remarquable sur la plage de Nonza. Rien de plus agréable de siroter un jus ou de déguster une glace artisanale à l’ombre des vieilles pierres des ruines de la dernière demeure des seigneurs locaux, détruit au XV ème siècle par Gênes. Le restaurant organise également des concerts et des soirées dansantes !

Publicités
Publicités

Les cultures de Cédrats

Au 19e siècle, la commercialisation du cédrat en Europe bat son plein. Utilisés dans les desserts, ils permettent une culture de cet agrume en Corse dès 1830. En descendant à la plage de galets noirs depuis le parking de l’église, vous pourrez apercevoir les cultures en terrasses de cédrats dotés de systèmes d’irrigation.

La plage de Nonza

La plage de galets noirs de Nonza est sûrement l’une des plus curieuse de Corse. Ces galets sont en fait les rejets de l’une des plus grosse usine d’extraction d’amiante qui a cessé de fonctionner dans les années 1960. Les pierres allant d’un noir profonds aux multiples nuances de verts seraient devenues inoffensives, lavées pas la méditerranée.

Attention pour les baigneurs, les vagues sont souvent très hautes, la mer peut être dangereuse à cet endroit !

Publicités
Publicités

La côte abrupte de Nonza

Vous pouvez aller vous promener au sud du village de Nonza du côté de la côte abrupte qui offrent une magnifique vue sur le golfe de Saint Florent.

L’itinéraire

Voici l’itinéraire d’une petite balade pour découvrir Nonza il fait 5 kilomètres et une heure et demie.

Cliquez pour agrandir !

Bonne visite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :