Le Glacier du Grand Méan

L’impressionnant vacarme des blocs de glace qui se cassent, s’effondrent et se brisent retentit de temps à autre dans la vallée glacière. Le Cirque des Évettes se dresse face à nous dans toute sa splendeur et son ampleur. Approchez l’univers de la haute montagne grâce à cette randonnée qui vous emmènera aux pieds de gigantesques glaciers.

Points d’intérêt

La randonnée commence à l’Écot, un joli hameau du bout du monde perché à 2000 mètres d’altitude. Les chalets, habitat traditionnel de la vallée, sont construits en pierres et recouvert d’une toiture en lauze, une roche taillée finement qui forme de larges tuiles. Le chemin quitte rapidement la vallée de l’Arc pour rejoindre les montagnes et les sentiers d’altitude.

Parvenus au col, nous apercevons le refuge des Évettes, un monument architectural du XXème siècle. Celui-ci est construit selon un système imaginé par l’ingénieur Jean Prouvé, inventeur d’une façon de construire bien particulière. La structure simple est comblée par des panneaux composites légers. Le tout est préparés en atelier et est amené par hélicoptère, réduisant ainsi la durée du chantier à une seule saison.

Après avoir jeté un rapide coup d’œil au refuge, notre regard est irrémédiablement attiré par l’impressionnante vallée glacière qui se dresse face à nous. Le cirque et le plan des Évettes, nous délivrent un paysage de haute altitude où les gigantesques glaciers en toile de fond délivrent leur eaux de fonte dans un torrent aux eaux glacés.

Nous empruntons ensuite un petit pont de pierre qui franchit le torrent de la Reculaz dont les eaux tumultueuses proviennent de la fonte des glaciers.

Vous pouvez faire un crochet sur votre gauche après le franchissement de la rivière pour aller admirer le haut de la cascade de la Reculaz, haute d’une trentaine de mètres.

Le sentier quitte ensuite le plan des Évettes pour pénétrer dans un univers minéral de haute altitude. Parfois, les craquements des glaciers ou les chutes de pierres résonnent dans la vallée, générant ainsi une ambiance particulière où l’on se sent bien petits et vulnérables. Parvenus au lac du Grand Méan, nous découvrons un lac glaciaire aux eaux laiteuses surplombées d’énormes blocs de glace parvenant du glacier.

Après avoir profité de cet univers de haute altitude, il est temps de redescendre par les gorges de la Reculaz. Il s’agit d’un défilé rocheux étroit où le sentier prend parfois des airs de via ferrata. Vous trouverez sur votre chemin, peu après avoir engagé la descente, un rocher qui s’avance tout droit dans le vide ! Sensation garantie à celles et ceux qui tenteraient une photo sur ce fameux rocher !

Recommandations

Ceci est un itinéraire de randonnée et non d’alpinisme. Il serait très dangereux de s’engager sur le glacier sans connaissances techniques de votre part ou sans guide. Pour les pratiquants d’alpinisme, vous pouvez poursuivre sur le glacier (plusieurs itinéraires possibles). Il s’agit d’une randonnée glaciaire sans difficultés, les dénivelés étant modérés et le glacier étant généralement peu crevassé.

La randonnée en elle-même, décrite par ce topo, demande d’être à l’aise sur les sentiers de montagne (fort dénivelé, pierriers, passages difficiles avec mains courantes et petites descentes sur barreaux de via ferrata.)

Même si l’air est frai à cette altitude, le soleil tape fort, une bonne protection solaire, casquettes et lunettes sont indispensables ! Pensez également à apporter assez d’eau pour votre journée, boire l’eau des glaciers qui est dépourvue de sels minéraux n’est pas très recommandé.

Le refuge des Evettes

Itinéraire

13

kilomètres

955

mètres de dénivelé

5h10

d’effort


  • Départ de parking de l’Écot, attention à la forte fréquentation du lieu en été qui rend les places de parking libres parfois difficiles à trouver !
  • Lors de la montée vers le refuge des Évettes, vous pouvez choisir de rester sur le GR ou de couper comme indiquer sur la carte (chemins secondaires, moins fréquentés).
  • Le chemin qui mène jusqu’au glacier du grand Méan n’est pas indiqué sur les cartes IGN, mais celui-ci est bien tracé et balisé.
Clique sur la carte pour l’agrandir !

Bonne randonnée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut